Saint-Malo accessible : Digue de Paramé

Discovery lanes on foot at Saint-Malo

3.6 km
Walking/pedestrian
1h 30min
Easy
Plage du Sillon – Saint-Malo - ©aLamoureux©A Lamoureux
Digue de Paramé - Saint-Malo - ©ALamoureux©A Lamoureux
  • Documentation
    GPX / KML files allow you to export the trail of your hike to your GPS (or other navigation tool)
Points of interest
1 Villa Ker Malo
Érigée en 1896 directement sur la Digue à l’emplacement du premier terrain constructible. Entourée de murs de défense contre la mer, son constructeur dut faire une demande d’autorisation pour ouvrir fenêtres et balcon sur le pignon ouest, côté Saint-Malo Intra-Muros.
2 La Soudanaise
Datée du début du 20e siècle, cette villa construite sur un plan rectangulaire possède une frise en céramique posée en décor de façade.
3 La Digue de Paramé
La digue de Paramé, également appelée Digue de Rochebonne, fut construite de 1883 à 1913 sur une ancienne flèche de sable (le Sillon) qui reliait autrefois Paramé à la ville close, seul accès à pied à marée basse.
La Digue (1 671 mètres) longe la Grande plage, bordée de nombreuses villas construites vers la fin du 19e siècle (entre 1833 et 1931).
Le long du Sillon, un alignement de brise-lames protège la digue de la force des vagues, la Baie de Saint-Malo connaissant les plus fortes marées d’Europe.
4 Les Lutins
A l’angle de la rue Victor Hugo, villa à tour carrée, construite en 1914 en granit de Chausey par l’architecte malouin Yves Hémar, un des plus créatifs de l’école néobretonne.
5 Villa Ellerslie
Située à l’angle de la rue Victor Hugo, elle fut construite en 1923 par Yves Hémar, la villa aurait été transformée en maison close pendant l’Occupation. Tour surmontée d’un toit à l’impériale.
6 La Suédoise
Située à l’angle de la rue des Epiettes, la villa fut construite en 1902 à l’initiative d’un négociant en bois, son nom s’inspire du décor intérieur boisé, notamment les cheminées intégrées en bois du Nord. Cette demeure est aujourd’hui divisée en appartements, après avoir été remaniée sur sa façade sud dans les années 1960.
7 Grand Hôtel
Édifice construit en 1881-1882 par Alexandre Leroyer, architecte de Saint-Servan, sur l’emplacement de 3 moulins à vent, dans un processus de lancement du site (avec le casino voisin aujourd’hui disparu) véritable projet urbain établi par la Société immobilière du banquier parisien Hébert (cf/ nom du boulevard). C’est aujourd’hui un centre de thalassothérapie et un établissement hôtelier dont le bâtiment d’inspiration classique mesure 70 m de long.
8 La Hoguette
Nom donné à l’épi de 45 m de long, perpendiculaire à la digue.
7 forts furent construits pour la défense de la Baie de St-Malo : sur terre, à l’ouest le Fort La Latte près du Cap Fréhel, le Fort de la Cité à Saint-Servan sur le promontoire de la Cité d’Alet et à l’est le Fort de la Varde. Au large, d’ouest en est : le Fort de l’Ile Harbour, le Fort du Petit Bé puis le Fort de la Conchée (non visible : le Fort Duguesclin).
9 Villa Duguay-Trouin
Édifiée en bordure de mer en 1888 pour Antoine Périvier, rédacteur au Figaro et actionnaire de la Société de la Baie de Saint-Malo-Paramé, elle fut également conçue comme un produit de lancement de la station. Son plan semi-circulaire permet, selon les préceptes de Michelet, d’offrir moins de prise au vent…
10 Castel Marie
Maison de villégiature de style néo-médiéval bâtie en 1894 à tour d’angle élancée, avec quelques adjonctions postérieures : garage en brique sur l’avenue Jules Simon (1912) et une aile méridionale (1917).
11 Chalet du Trocadéro
Pavillon présenté à l‘Exposition Universelle de 1878 à Paris et reconstruit sur la Digue en 1880. Façade mer auparavant en bois, aujourd’hui recouverte d’un enduit peint en rose ; la façade sud en bois est conservée, ornée d’un belvédère à toit polygonal.
12 Rose des Vents
Villa récemment rénovée avec de belles frises en mosaïque.
13 Bon Vouloir
Maison de villégiature en granit avec génoises en brique (peu fréquente dans la région malouine) de grande dimension construite en 1914, divisée en 4 appartements avec remise à bateaux, ayant notamment servi par la suite de colonie de vacances…
14 Marie-Josèphe
Villa commandée en 1887 par Bied-Charreton déjà propriétaire à Paramé des 7 demeures dites Villas du square des Bains. Façade sur mer avec un avant-corps à pans coupé surmonté d’une terrasse. Dotée de l’eau, du gaz et de l’électricité en 1939, elle est alors réquisitionnée par l’armée allemande d’occupation.
15 La Pointe de Rochebonne
Pointe rocheuse située en bout de plage, dont les premières maisons apparaissent à partir de 1860 avec
de vastes demeures construites sur des terrains contrefortés avec le plus souvent un escalier d’accès à la grève. Le long de la côte, on aperçoit quelques villas dont l’architecture est très éclectique : châteaux miniatures, pastiches gothiques, néo-Renaissance ou néo-grecques, tourelles, belvédères, bow-windows…
16 Roc Fleuri
Construite en 1897, cette villa est dotée de belles céramiques et mosaïques sur sa façade.
17 L’Argonne
Villa à tour octogonale et briques émaillées construite vers 1890 pour M. Bouté, médecin, à l’emplacement d’une villa en bois édifiée 7 ans plus tôt. Remaniements en 1918 (vaste bow-window côté mer) et vers 1970 (terrasse et escalier sur la façade nord).
Rejoindre le Boulevard Hébert par la voie privée (avenue des Sapins) située entre les villas Roc Fleuri et Argonne.
18 Villa Remember
Maison de villégiature de type néo-flamande avec façade à pignon crénelé construite en 1903 par Maurice Storez, architecte.

Rejoindre la Digue en passant entre le centre de Thalassothérapie et l’immeuble Le Cézembre puis prendre à gauche pour rejoindre le point de départ.
Add a review
Leave a review about Saint-Malo Accessible : Digue De Paramé :
  • Bad
  • Average
  • Good
  • Very good
  • Excellent
1 review
Excellent
  • Tres belle balade familiale

    Endroit magnifique faisant la joie des joggers, promeneurs et familles avec poussettes et trottinettes mais pourquoi ne pas sécuriser la digue avec une barrière ? On profite de la vue sur saint Malo, les villas , les kites surfs et autres sports nautiques.