© S. BOURCIER - Cathédrale de Dol

Dol-de-Bretagne accessible

in Dol-de-Bretagne

3.2 km
Points of interest
1 Château de Dol et Palais épiscopal
Construit au 11e siècle, il devient au 14e siècle la résidence des évêques de Dol. Devenu vétuste il est remplacé par un palais épiscopal en 1754 et transformé en collège au 19e siècle. Depuis 1999, il abrite le musée "Cathédraloscope" consacré aux bâtisseurs de cathédrales ainsi que le Bureau d'Information Touristique.
2 Nominoë, souverain de Bretagne et père de la nation bretonne
Nominoë est sacré roi de Bretagne à Dol en 848 dans la cathédrale romane antérieure à la cathédrale Saint-Samson. Pour commémorer Dol comme berceau de sa royauté, le square est aménagé; une statue le représentant a été installée en 2010.
3 La Cathédrale de Dol
Ancien évêché de Bretagne la cité offre ce joyau du 13e siècle construit en granit sur les bases d'une ancienne cathédrale romane. De style gothique, elle est un des fleurons de l'architecture religieuse de la région.
Les 3 panneaux suivants n°4, 5 et 6 sont à l'intérieur de la cathédrale. Les doubles portes sont très lourdes et peu maniables pour une personne à mobilité réduite.
4 Le mausolée de Thomas James
Sépulture de l'évêque Thomas James du 15e siècle. L'homme d'église souhaitait être inhumé le plus humblement possible mais ses neveux feront édifier ce mausolée considéré comme un des plus beaux tombeaux de la Renaissance.
5 La Grande Verrière
Elle est d'origine et date de la fin du 13e siècle. Elle se lit de gauche à droite, et de bas en haut : elle représente des scènes de la vie religieuse et de la vie de Dol. Démontée en 1944 par peur des bombardements, elle a retrouvé sa place en 1951.
6 Le Puits double
Le puits intérieur est relié par une galerie souterraine à un puits extérieur. Il est aujourd'hui dans la chapelle du crucifix autrefois appelé la chapelle du puits. Daté de l'époque gallo-romaine, il est englobé dans la cathédrale lors de son agrandissement au 13e siècle. Abandonné au 19e siècle, il réouvre en 2009.
7 La Promenade des remparts Jules Revert
La face Nord de la cathédrale évoque une forteresse. Le parapet construit au 14e siècle participe aux défenses de la ville.

La promenade des remparts Jules Revert abrite le long de son parcours arboré la partie nord des anciennes fortifications du 15e siècle et représente environ 800 mètres de tours et murailles.

Attention, accès à la promenade par une allée pavée.
2 panneaux ont été rajoutés n°7b et 7c :

7b. Promenade des remparts
Crée lors de l'aménagement de la voie de chemin de fer, elle s'appelle la promenade des Douves. Elle est paysagée par Jules Revert, Premier Adjoint décédé en 1944. Réaménagée en 2012, elle s'appelle désormais la Promenade des remparts Jules Revert.

7c. La grande Tour des Carmes
Datée du 15e siècle, c'est la tour la plus imposante des fortifications avec ses 14 mètres de diamètre. Elle tient son nom de la proximité du couvent des Carmes. Elle est remise en valeur en 1978.
8 Le Puits double extérieur
Près du grand porche, il communique avec le puits à l'intérieur de la cathédrale. C'est un trésor qui n'a pas son pareil, ni en France, ni en Europe.
9 La Trésorerie
Maison d'habitation du Trésorier du Chapitre datée du 16e siècle. Le trésorier avait la charge de gérer les finances et le patrimoine de l'évêché; cette fonction disparaît en 1790.

Accès par sol pavé.
10 La Rue Ceinte - Ancien cloître du quartier cathédral
C'est la plus ancienne rue de Dol-de-Bretagne où les chanoines habitent à partir du 12e siècle. Entre les 13e et 15e siècles, elle était fermée la nuit par 2 portes.

Attention, cette voie est pavée et pentue.
11 La Rue Lejamptel
Cette partie haute de la rue principale s'appelle "Rue étroite" au Moyen-Âge. Elle tient aujourd'hui son nom d'un ancien maire de Dol.
On y retrouve des maisons à pans-de-bois et d'autres en granit. En particulier "La Grisardière", maison du 12e siècle, restaurée en 1965. A l'origine cette maison avait 5 piliers et 4 arcades. Le 2ème étage a été ajouté au 19e siècle.
12 L'église Notre Dame et la Halle moderne
L'église datant du 11e siècle est ruinée par la Révolution; elle est transformée en halles aux viandes, grains et farine puis détruite en 1878 pour laisser place aux Halles actuelles.
13 La Place Chateaubriand
Les halles sont construites en 1879 sur l'emplacement de l'ancienne église médiévale Notre-Dame.
Elles sont érigées pour abriter le marché et aujourd'hui encore s'y déroulent une partie du marché traditionnel le samedi matin ainsi que le marché bio le mardi en fin d'après-midi. Les Halles abritent également un atelier d'artistes de Pâques à la Toussaint.
14 La Rue des Carmes
Elle doit son nom au couvent des Carmes fondé en 1401. La chapelle est transformée pendant la Révolution en salle de réunion puis en boucherie pour l'armée. Le couvent est détruit à partir de 1804.
A proximité du Couvent des Carmes se trouvait le Couvent des Bénédictines de 1634 à 1792.
15 L'enceinte médiévale
Les premières fortifications remontent au 11e siècle. Elles sont restaurées et renforcées au 15e siècle avec l'apparition du canon. Les défenses s'avérant inutiles et la ville ayant besoin de s'agrandir, les remparts sont détruits à partir du 17e siècle et l'aménagement de la ville se poursuit aux 18e et 19e siècles.

L'accès au panneau sera plus aisé par le boulevard Deminiac.
16 L'Hôtel du Quengo
Ancien hôtel particulier construit aux 16e et 17e siècles. Ses toitures sont intéressantes, en forme pyramidale pour l'une et coque de bateau inversée pour l'autre.
17 La Porte Notre Dame et l'ancien éperon
Actuellement Place Toullier, c'est là que se trouvait un pont-levis qui permettait d'entrer dans la ville. Devenu inutile, il est rasé en 1765. Cette porte faisait partie des anciennes fortifications de la ville.
18 Le bas de la Grand'Rue
Au cours de son histoire, cette partie de la rue portera différentes appellations. "Rue du château", puis "Rue de la porte d'en bas" ou "Rue d'en-bas"; à la Révolution "Rue de l'égalité", "Rue de la Prison" puis au 19e siècle Rue de Wagram, et pour finir "Grande rue des Stuarts" avec une explication au panneau n°22.
19 La Rue-Place
Très large à cet endroit, c'est là que se trouvaient les halles ou cohues au Moyen-Âge : cohues au blé, à la viande et au poisson.
On voit ici la Fontaine Thoreau reconstituée en 1995 à la place de la même ancienne fontaine du 15e siècle. Elle porte le nom d'un ancien évêque de Dol et représente Saint Samson à son sommet.
20 La Maison des Petits Palets
Inscrite aux Monuments Historiques, elle est la plus ancienne maison de Bretagne. Maison romane en granit, elle date du 11e siècle, période des invasions normandes, auxquelles beaucoup de seigneurs dolois ont participé.
21 Les maisons à pans-de-bois
Typiques de l'époque médiévale, elles s'échelonnent jusqu'au 17e siècle.
Maisons à porche ou à colombage, ici on utilise le terme de pans-de-bois. Elles accueillaient un commerce au rez-de-chaussée et l'habitation du propriétaire à l'étage. Il faut imaginer la rue construite avec des maisons à pans-de-bois sur toute la longueur; le rouge "sang de bœuf" était la couleur la plus utilisée.
22 La Grand Rue des Stuarts
Nom donné à la partie basse de la rue principale pour rappeler que Dol-de-Bretagne est à l'origine de la dynastie des Stuarts. Walter 6e Grand Intendant d'Ecosse et descendant du sénéchal de Dol est à l'origine de cette célèbre famille qui donnera à l'Ecosse et à l'Angleterre 15 souverains.
23 Les Fourches patibulaires
C'est ici l'endroit le plus large de la rue, elle pouvait rassembler une assistance conséquente. On y installe le lieu de justice et de mise à mort des condamnés par pendaison; il est démoli en 1790.
24 LHôtel Grand-Maison
Commerce qui a reçu la visite de Victor Hugo lors de son séjour en Bretagne en 1836; il a également accueilli la dépouille de Chateaubriand lors de son transfert entre Paris et Saint-Malo en 1848.

Les 2 dernières étapes étant éloignées du début du parcours, prendre un véhicule pour rejoindre les panneaux 25 et 26.
Add a review
Leave a review about Dol-De-Bretagne Accessible :
  • Bad
  • Average
  • Good
  • Very good
  • Excellent
There is no review about Dol-De-Bretagne Accessible, be the first to leave one !